Faire son CV : conseils de rédaction

cv-app-resume-app-appli-cv-lebenslauf-appPour peu que l’on connaisse les règles – non écrites – de cet exercice, rédiger son CV n’est pas chose compliquée. Par définition, votre CV est un document exhaustif qui détaille vos étapes de formation, votre parcours professionnel ainsi que vos compétences.

En pratique, c’est votre passeport pour décrocher un entretien puis viser un emploi. Il doit donc être clair, compréhensible et attrayant, en « collant » aux postes que vos employeurs potentiels ont à proposer.

Etape 1 : informations, reflexion et moyens

Pour rédiger un CV, il est nécessaire de :

(re)trouver un vieux CV, ses diplômes, certificats de travail ou bulletins de paie, brevets, rapports de stage, certifications, photo récente d’identité.

être clair avec son objectif professionnel et donc la fonction recherchée; se documenter sur les compétences et qualités demandées pour cette fonction.

choisir les arguments à mettre en avant : réalisations valorisantes, résultats chiffrés, compétences connues et reconnues, atouts extra professionnels.

disposer d’un traitement de texte ou d’une application CV.

PLEASE WAIT

Etape 2 : regroupement des informations

Quelles sont les infos pertinentes pour mon CV et comment les organiser ? On va regrouper ces informations par rubriques, qui deviendront ensuite les sections de votre CV.

les infos personnelles : nom, prénom et tous les renseignements pour vous joindre : adresse postale complète, numéro de téléphone et adresse e-mail. Si vous le jugez utile, âge, situation familiale et permis possédés.

le domaine recherché : fonction occupée ou recherchée, poste visé. Indiquez en plus votre spécialité si nécéssaire.

les expériences professionnelles : pour chaque emploi occupé, le nom de la société, le secteur d’activité, la taille de l’entreprise, les dates début et fin de contrat, le poste occupé et un résumé des activités essentielles, tâches accomplies, responsabilités et savoir-faire.

la formation : scolarité : les diplômes obtenus, à quelle date et dans quelles écoles. Stages : entreprise, durée, tâches accomplies. Formation professionnelle : indiquez les habilitations, certifications et brevets obtenus ainsi que les intitulés des formations reçues.

les compétences : toutes les capacités pertinentes pour le poste ou le domaine professionnel plus celles liées à l’informatique et les langues.

les softs skills : toutes vos qualités personnelles et relationnelles, indépendamment des compétences issues de la formation et des expériences passées.

divers : tout ce qui n’est pas directement en rapport avec l’activité recherchée mais qui est important à vos yeux : activités extra professionnelles, musicales, sportives, bénévoles ainsi que les brevets …

PLEASE WAIT

Etape 3 : la mise en forme

Plusieurs façons de présenter ses expériences professionnelles nous donnent autant de types de CV. On peut donc distinguer les 4 présentations suivantes :


Anti-chronologique : il s’agit de la présentation la plus fréquente. Dernière expérience en premier puis les précédentes.
Chronologique : autre présentation, moins fréquente. Première expérience en premier puis les suivantes.
Thématique : quand on vise un objectif professionnel qui couvre plusieurs fonctions ou postes, privilégier ce type de présentation.

Quelle que soit la forme retenue, votre CV doit présenter au mieux vos cursus scolaires et professionnels et faire ressortir vos compétences-clefs.

exemple de cv avec l'appli giga-cv sur iphone ipad et android  

(-o-)

Qu’est ce que les softs skills ?

Littéralement « compétences douces » en anglais, les softs skills regroupent les capacités humaines et comportementales de chacun, en opposition aux hards skills, compétences le plus souvent techniques, issues d’une formation diplômante et des expériences professionnelles.

Quel que soit le poste ou le métier visé, toutes ces aptitudes interpersonnelles sont de plus en plus prises en compte par les recruteurs. On s’attend donc naturellement à les retrouver sur le CV.

Quelles softs skills pour mon CV ?

Bien choisir ses softs skills, les mettre en valeur sur son CV sont des bons points pour clairement indiquer de quelle façon vous travaillez, quelle est votre capacité d’intégration dans une nouvelle équipe ou une nouvelle entreprise. Le processus de recrutement sera gagnant par correspondance de votre profil personnel au poste visé mais également entre l’adéquation de votre savoir-être et la culture de l’entreprise.

Généralement, on trouvera dans les compétences douces : l’esprit d’équipe, la capacité de négociation, le management, l’analyse et la résolution de problèmes complexes, l’intelligence émotionnelle, la resistance au stress, le sens du service, la flexibilité-adaptabilité, l’esprit critique, la prise de décision, la créativité…

Bien sûr, seules les compétences douces qui correspondent à votre profil seront pertinentes.

Comment intégrer les softs skills sur mon CV ?

Plusieurs manières de présenter, d’intégrer les softs skills sur le CV :

. dans les expériences professionnelles, en plus de chaque aspect factuel, vous pouvez indiquer quelles compétences ont du être monopolisées et/ou développées.

. dans le teaser – paragraphe d’introduction de votre CV – chaque adjectif lié à vos qualités humaines viendra compléter vos compétences professionnelles.

. en tant que contenu d’une rubrique à part entière, nommée «compétences» ou «autres compétences». Dans ce cas, cela fait naturellement suite à une rubrique contenant vos «hard skills».

Last but not least, vos qualités comportementales feront également partie de votre argumentation dans les lettres de motivation.

 

je vous propose d’autres articles du site en rapport :
Rédiger son CV quand on n’a pas de diplôme Créez votre CV sur ordinateur portable Chromebook